Abstract 2011-1/2 p. 269

En matière de demande additionnelle, la CIJ semble s’écarter de l’approche adoptée par sa devancière, CPIJ, qui consistait à permettre au demandeur de revenir sur sa demande initiale pour en modifier l’objet et l’étendue. Elle accorde une prépondérance considérable au respect du cadre du litige fixé par l’acte introductif d’instance, et donne une interprétation très restreinte du lien suffisant devant exister entre la demande nouvelle et l’objet du litige pendant. Ce qui rend (presque) impossible la présentation d’une demande additionnelle à proprement parler. L’arrêt sur le fond rendu dans l’affaire Ahmadou Sadio Diallo en est le meilleur exemple.

Pour justifier cette solution, la Cour met en relief les inconvénients résultant de la présentation d’une demande additionnelle au cours du procès. Mais ces inconvénients peuvent être palliés si la haute juridiction reconnaisse dans un premier temps, que la demande additionnelle est une demande en justice, et que dans un second temps, elle est une demande incidente.

 

To the question of whether to allow the applicant to formulate the additional claims in the course of proceedings, the Permanent Court of International Justice has responded affirmatively. The International Court of Justice seems to depart from the approach adopted by its predecessor, giving considerable preponderance to the respect of the limits of the claim as delimited by the terms of the Application, as well as giving a very narrow interpretation of the connection that must exist between the new claim and the one formulated in the Application. This is what makes (almost) impossible the submission of an additional claim. The judgment of 30 November 2010, rendered in the merits of the case concerning Ahmadou Sadio Diallo is the notable example of the application of this approach.

The Court highlights the disadvantages resulting from the submission of additional claim in the course of proceedings. We think that it will not be the case if it is recognized firstly that the additional claim is a real «affirmative demand», and that, in a second step, it is an «incidental proceeding».

 
Dernière actualité

Le numéro 2016/1 de la Revue belge de droit international est paru.

Lire la suite

Partagez

Bookmark and Share